Vie Administrative
Vie pratique et services
Vie scolaire
Petite Enfance
Environnement
Urbanisme
Eau
Assainissement
> Les visites éducatives
Manéo - Service de Proximité
Centres d'hébergements collectifs
Foyer pour Personnes Agées
Location bâtiment artisanal - Les Pieux
PLIE-ANPE-MEF
Fourrière intercommunale
Défibrillateurs
Le 2CP INFO/CAP INFO
Liens utiles
Découverte et Loisirs
Port Diélette
Extranet
Formulaires en ligne
Paiements en ligne
Plan du site
Accueil > Vie pratique et services > Assainissement
 

L'assainissement des eaux usées, un enjeu contemporain

L'assainissement des eaux usées est devenu un impératif pour nos sociétés modernes. En effet, le développement des activités humaines s'accompagne inévitablement d'une production croissante de rejets polluants. Les ressources en eau ne sont pas inépuisables. Leur dégradation, sous l'effet des rejets d'eaux polluées, peut non seulement détériorer gravement l'environnement, mais aussi entraîner des risques de pénurie. C'est pourquoi il faut "nettoyer" les eaux usées pour limiter le plus possible la pollution de nos réserves en eau : rivières, lacs et nappes souterraines. Tout le monde est concerné, puisque même ceux qui ne dépendent pas d'un réseau d'assainissement collectif doivent disposer d'un système d'assainissement autonome.


Il faut distinguer l’assainissement collectif de l’assainissement autonome

L'assainissement collectif

L’assainissement collectif comprend la collecte, le transport et l’épuration des eaux usées domestiques de plusieurs habitations. On distingue deux grands types de réseaux. Dans un réseau séparatif, les eaux usées et pluviales circulent dans des conduites différentes. Dans un réseau unitaire, il n’y en a qu’une seule.

Ces eaux usées sont traitées par des stations de traitement de différents types : station dite à boues activées (des micro-organismes détruisent la pollution organique, ce phénomène etant "activé" par l'apport d'oxygène), le lagunage (les eaux usées passent successivement et lentement dans différents bassins ce qui permet une décantation progressive des matières en suspension)...

 

 

L'assainissement autonome

© Communauté de communes des Pieux

L'assainissement autonome est préconisé pour les habitations isolées qui ne peuvent être reliées au réseau d'assainissement collectif (réseau transportant principalement des eaux usées domestiques) vers un système de traitement collectif des eaux usées.

 

Ces habitations doivent être équipées d'un système autonome de traitement de leurs eaux usées. On distingue selon divers paramètres dont le type de sol : les tranchées d'épandage, les lits d'épandage, les filtres à sable verticaux non drainés, les filtres à sable verticaux drainés, les tertres d'infiltration...  

 

Ci-contre : exemple de réalisation d'assainissement autonome par épandage souterrain.

 

Le but de ces différents traitements, qu'ils soient collectifs ou autonomes, est de diminuer suffisamment la quantité de substances polluantes contenues dans les eaux usées pour que l'eau finalement rejetée dans le milieu naturel ne dégrade pas ce dernier. Le "nettoyage" des eaux usées obéit donc à une logique de préservation des ressources en eau et de protection de l'environnement.


Qu'en est-il à la Communauté de Communes des Pieux

 

La Communauté de Communes des Pieux a dans ses compétences, la création et l'entretien du réseau d'assainissement collectif des eaux usées.

La protection du littoral a conduit à assainir collectivement en priorité les communes limitrophes. Aujourd'hui, cinq communes sont raccordées au moins partiellement à l'assainissement collectif : Siouville-Hague, Flamanville, Les Pieux, Le Rozel et Surtainville. Le réseau est de type séparataire : le rejet des eaux pluviales y est formellement interdit.

Les eaux usées sont acheminées par plus de 100 km de réseau et traitées par quatre sites d'épuration. Régulièrement, des extensions du réseau d'assainissement collectif sont réalisées, mais pour des raisons économiques, le traitement collectif ne peut être développé que progressivement. Une participation financière est demandée aux usagers qui se raccordent sur le réseau d'assainissement collectif.

Elle peut être de deux natures : sous forme de forfait de branchement à la demande du particulier, ou sous forme de PRE (Participation au Raccordement à l'Egoût) lors de travaux neufs près de constructions déjà existantes à l'initiative de la Communauté de Communes.

 

Les habitations non raccordées au réseau collectif doivent être munies d'un système d'assainissement autonome. Lors de la construction d'une habitation neuve ou d'une réhabilitation, une demande d'étude de sol peut être faite auprès de la Communauté de Communes des Pieux par le biais d'un formulaire disponible en mairie. Celle-ci sera réalisée et financée par la Communauté de Communes, ce qui permettra à l'usager de connaître le dispositif d'assainissement autonome dont il a besoin. L'intégralité de ces travaux reste à la charge de l'usager.

 

Peut-on tout rejeter au tout-à-l'égout ?

La Communauté de Communes édite un document rappelant des conseils sur les pratiques à adopter dans la vie courante

La plaquette (pdf - 299Ko)


Pour plus de renseignements

Pour plus de renseignement, le service assainissement se tient à votre disposition au 02.33.87.68.00 ou aux bureaux des services techniques de la Communauté de Communes situés au Centre Technique Communautaire, 3 allée de la Fosse - 50340 LES PIEUX.

 

Le règlement de l'assainissement collectif (pdf - 163Ko)
Le règlement du SPANC (pdf - 124Ko)
 
Mentions légales  -  Objectif Multimedia
Retour à la page d'accueil