Vie Administrative
Vie pratique et services
Vie scolaire
Petite Enfance
Environnement
> Nouveau dispositif de collecte
> Déchetterie pour particuliers
> Déchetterie pour professionnels
> Informations travaux déchetterie professionnelle
> Tri sélectif
> Compostage
> Ordures ménagères
> Cotentin Traitement
> Nettoyage des plages
> L'Energie
Eau
Assainissement
Centre d'hébergement "LE SIOU"
Foyer pour Personnes Agées
Location bâtiment artisanal - Les Pieux
PLIE-ANPE-MEF
Fourrière intercommunale
Défibrillateurs
Le 2CP INFO
Liens utiles
Découverte et Loisirs
Port Diélette
Extranet
Formulaires en ligne
Plan du site
Accueil > Vie pratique et services > Environnement > Nettoyage des plages
 

Les déchets des plages

Chaque jour la mer rejette sur les plages son lot de sable, de galets, d'algues et de déchets organiques, c'est la laisse de mer. Loin d'être inutile, elle conditionne la vie sauvage du littoral.
Tout aussi réels, les plastiques, les cordages, flotteurs et autres déchets échouent eux aussi sur nos plages. Ces déchets non naturels sont aussi appelés les macro-déchets.

© Communauté de communes des Pieux

La laisse de mer

La laisse de mer est l'accumulation par la mer de débris naturels (algues, bois mort, os de sèche, etc.) ou d'origine anthropique, abandonnés à la limite supérieure du flot. Parmi ces derniers, on peut évoquer les déchets jetés ou perdus en mer par les navires, les engins de pêche perdus par les pêcheurs ou d'autres types de déchets apportés en mer par le vent ou les cours d'eau avant d'être rejetés sur la plage par les marées.
Dans de nombreux pays, la laisse de basse mer ou de haute mer est utilisée pour cartographier la limite entre la terre et la mer (définition wikipédia).

© Communauté de communes des Pieux

Les laisses de mer, lorsqu'elles ne sont pas polluées, ont un rôle écologique important. Grâce aux mucilages et mucus qu'elles contiennent, les algues échouées, vivantes ou mortes, même en plein soleil, conservent sous les laisses de mer un micro-climat frais et protégé des ultra-violets solaires, y abritant et nourrissant de nombreuses espèces qui vivent dans le sable (micro-organismes et crustacés essentiellement).

 

Une fois dégradées et minéralisées, elles deviennent une des sources de nutriments des plantes terrestres du haut de l'estran et des plantes (zostères, posidonies) et algues marines. Ainsi les organismes qu'elles nourrissent et abritent contribuent doublement à fixer les plages, les sables et sédiments dans les baies ou estuaires et le pied des premières dunes.

 

Elles sont aussi la base d'une chaîne alimentaire tout à fait particulière où s'alimentent notamment les oiseaux, mais qui profitent aussi aux alevins, crabes, etc. Sur le littoral, les hirondelles et de nombreuses autres espèces d'oiseaux utilisent des algues récupérées sur les laisses de mer pour fabriquer leur nid.

 

Sur cet écotone, on trouve outre des invertébrés typiquement terrestres (insectes essentiellement), des espèces tout à fait marines, et des espèces typiques de ces milieux, avec par exemple des Talitridae, dont Talitrus saltator qui est une nourriture très appréciée du gravelot.

Pour plus d'informations sur la laisse de mer :

Plaquette Préservons les laisses de mer (pdf - 1300Ko)

La collecte raisonnée des macro-déchets des plages

Par délibération, le Conseil Communautaire a décidé en septembre 2012 d'adhérer à la démarche de collecte raisonnée des macro-déchets des plages.

Les éléments naturels, algues, coquillages, bois flottés sont laissés sur place pour protéger  l'éco-système fragile des plages.

 

 

Qu'est ce que la collecte raisonnée ?

Une collecte raisonnée ou différenciée contribue à préserver durablement les plages en conciliant l’accueil du public et la conservation du milieu. Cela demande de définir un plan de nettoyage afin d’appliquer une intensité et une méthode de gestion différenciée.

Elle consiste à développer la collecte manuelle sur le rivage en maintenant la laisse de mer et en prélevant uniquement les macro-déchets anthropiques.
Les avantages de cette méthode sont importants et non négligeables :
• Limitation de l’érosion côtière
• Préservation du massif dunaire
• Conservation de la biodiversité
• Facilitation du tri sélectif et du traitement des déchets
• Réduction des émissions de CO2

 

Le plan de nettoyage est réalisé en fonction des zones d’interventions définies.

   - ZIE : Zone d’Intervention Exceptionnelle : il s’agit de zone écologiquement très riches ou au bilan sédimentaire fragile et où le nettoyage ne doit engendrer aucune perturbation. La fréquence de collecte y est faible voire exceptionnelle.

   - ZIS : Zone d’Intervention Sélective : il s’agit de zone écologiquement riches ou au bilan sédimentaire fragile et où la perturbation liée au nettoiement doit être limitée. La fréquence de collecte y est faible à régulière.

   - ZIG : Zone d’Intervention Globale : il s’agit de zone d’intérêt  écologique moindre et présentant un intérêt balnéaire fort. La fréquence de collecte y est faible voire exceptionnelle. La fréquence de collecte y est régulière à fréquente.

 

Les plages concernées :

 

Les 7 plages du canton sont régulièrement nettoyés par le prestataire désigné :

- la plage de Surtainville

- la plage du Rozel

- la plage de Sciotot - Les Pieux

- la plage de Flamanville

- la plage du Platé - Tréauville

- la plage de Siouville Hague

- la plage de Héauville

 

Le littoral du canton des Pieux représente presque 11 km de plages à nettoyer.

© Communauté de communes des Pieux

La périodicité de nettoyage :

 

Le nettoyage des plages est réalisée par l'entreprise d'insertion Ecoreca Environnement pour la période du 1er mai 2013 au 3 avril 2014.

 

Le nettoyage s'effectue selon une procédure établie :

 

L'équipe de collecte parcourt le linéaire en ramassant les macro-déchets présents. Elle avance de front sur la largeur de la plage. Des attentions particulières sont portés sur les zones de nidifications, la laisse de mer et la dune blanche où les interventions doivent être faites avec délicatesse. 

Les macro-déchets sont déposés dans des sacs biodégradables pour les déchets non recyclables, les autres suivent les filières dédiées.

 

Les fréquences de collecte sont établies en fonction des zones d'interventions définies et la période de l'année :

 

© Communauté de communes des Pieux

Les partenaires financiers

Dans le cadre de cette opération, le Conseil Général de la Manche et l'Agence Eau Seine Normanide, soutiennent la collectivité par une participation financière.

 © Communauté de communes des Pieux

 
 © Communauté de communes des Pieux

 
   

Les gestes utiles que chacun peut mettre en pratique :

 

 - Un pique-nique ou un goûter sur la plage, pensez à ne pas oublier vos déchets sur la plage, déposez les dans les poubelles prévues à cet effet. Pas de poubelles, ramenez les à la maison !

 

-  Les plages ne sont pas des cendriers, amis fumeurs pensez à ramasser vos mégôts !

 

- Vous partez en mer plusieurs jours, chaque port propose des infrastructures pour trier vos déchets, renseignez-vous auprès de la capitainerie !

 

- Des nettoyages de plages sont organisés chaque année, si vous aimez la mer participez-y. Renseignez-vous auprès des mairies concernées.

 

Initiatives océanes

Les Initiatives Océanes sont organisées chaque année depuis 15 ans à travers l’Europe par Surfrider Foundation Europe. C'est un grand week-end éco citoyen d'envergure mondiale traitant de la problématique des macro-déchets et dédié à la protection de notre littoral, de nos lacs et de nos rivières.

© Communauté de communes des Pieux

Les Initiatives Océanes, comment ça marche ?

 

Des bénévoles organisent localement leur opération de nettoyage et le siège de Surfrider Europe s'occupe de coordonner les opérations, d'apporter un soutien logistique et de communiquer sur l'événement au niveau européen, national et régional. Ces bénévoles inscrivent leur nettoyage sur le site internet des Initiatives Océanes  Les participants consultent la liste des nettoyages de plages sur le site des Initiatives Océanes pour connaître les lieux de nettoyages. Il suffit ensuite de s'inscrire sur le site pour avoir des informations sur les nettoyages et le jour venu, de se rendre à l'endroit et à l'heure indiquée.

 

Pourquoi participer aux Initiatives Océanes ?

 

Pour prendre conscience de l’ampleur de la pollution et connaissance de gestes éco-citoyens. D’après l’ONU, chaque kilomètre d’océan contiendrait 120 000 morceaux de plastique flottants ; malgré cela les macro-déchets ne sont toujours pas reconnus par la législation européenne comme une véritable pollution !

 
Mentions légales  -  Objectif Multimedia
Retour à la page d'accueil